Art et éducation : politiques, professions, pratiques. Les objectifs d’un séminaire pluridisciplinaire (2018-2020)

L’éducation artistique, prise dans son sens le plus large (renvoyant aux divers modes de transmission, formels et/ou informels de savoirs théoriques et pratiques relatifs aux arts), fait partie de ces objets qui requièrent, pour essayer d’en saisir toutes les dimensions, le croisement de plusieurs regards disciplinaires. Au croisement de questions ayant trait aux pratiques culturelles, aux pratiques éducatives (dans ou hors du cadre scolaire) et aux politiques culturelles, l’éducation artistique peut-être analysée, tour à tour ou simultanément, à partir de problématiques relevant plutôt de la sociologie, des sciences de l’éducation ou de la science politique (avec sa dimension historique). Elle constitue ainsi une invitation supplémentaire à la transgression disciplinaire dans l’analyse de la production, de la diffusion et de la réception des biens symboliques, en lien avec la problématique qui présidait au numéro 3 de la revue Biens symboliques/Symbolic Goods.

C’est dans cette optique que s’inscrit le séminaire « Art et éducation : politiques, professions, pratiques », porté par Marie-Pierre Chopin, professeure en sciences de l’éducation (CeDS, Université de Bordeaux), Rémi Deslyper, sociologue et maître de conférences en sciences de l’éducation (ECP, Université de Lyon 2) et Jérémy Sinigaglia, sociologue et maître de conférences en science politique (SAGE, Université de Strasbourg). Il se tiendra trois fois par an, une fois par an à Strasbourg, Bordeaux et Lyon, pendant deux ans (2018-2020).

Continuer la lecture de Art et éducation : politiques, professions, pratiques. Les objectifs d’un séminaire pluridisciplinaire (2018-2020)