Poste de coordinateur.trice programme TRANSIENS

La revue Biens symboliques/Symbolic Goods recherche une coordinatrice ou un coordinateur pour le programme TRANSIENS (programme d’expérimentation et de réflexion autour du multilinguisme dans l’édition en SHS, porté par la revue en partenariat avec OpenEdition. Voir infra)

Poste à pourvoir de manière urgente (candidatures jusqu’au 30.09.2019)

Statut : ingénieur.e d’étude – CDD 16 mois

La personne recrutée aura à :

–       coordonner les différentes activités du programme TRANSIENS (voir doc joint) ainsi que la communication en ligne autour de celui-ci, en lien avec l’équipe de la revue

–       d’assurer le travail éditorial (relecture d’épreuves, mise aux normes typographiques des textes, mise en ligne sur un site en lodel) en collaboration avec la secrétaire de rédaction de la revue

–       d’organiser les événements liés au programme qui rassembleront des professionnel.le.s français.es et étranger.es de la traduction, de l’édition, des bibliothèques et de la recherche.

La revue recherche pour ce poste une personne :

– bilingue français/anglais, ou au moins très à l’aise en anglais, en particulier à l’écrit (la maîtrise d’autres langues à l’oral ou à l’écrit est un bonus)

– intéressée par les questions liées à la traduction, ou ayant une expérience professionnelle dans ce domaine

– intéressée par le travail éditorial en SHS, ou ayant une expérience professionnelle dans ce domaine 

– familière des réseaux sociaux (une bonne connaissance des outils dans le domaine des humanités numériques est un bonus)

Une expérience professionnelle soit dans l’édition, soit dans la traduction est souhaitée.

Informations pratiques :

Les horaires sont aisément adaptables, le travail à distance est possible. La personne recrutée sera ingénieur.e d’étude à l’Université Paris 8 et bénéficiera d’un bureau sur le Campus Condorcet à Aubervilliers, avec l’équipe de la revue.

Le CDD, susceptible de débuter en novembre 2019, est composé de 5 mois à plein temps puis de 11 mois à mi-temps.

Rémunération : 1785€ bruts à plein temps / 892€ bruts à mi-temps.

Merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation d’une page à l’adresse symbolicgoods@gmail.com avant le lundi 30 septembre à minuit.


Le programme TRANSIENS en bref :

TRANSIENS – TRADUCTIONS, DIFFUSION, RÉFLEXIONS, EXPÉRIMENTATIONS

Porté par la revue Biens symboliques/Symbolic Goods et OpenEdition

Le programme TRANSIENS repose sur l’hypothèse que l’édition multilingue des SHS est non seulement une alternative heuristique à la domination de l’English Academic Discourse, mais aussi, en l’associant à une promotion de l’accès ouvert d’une part et à une stratégie réfléchie de diffusion en ligne d’autre part, une solution concrète pour augmenter les chances des textes scientifiques francophones d’être lus à l’étranger. Les récents progrès techniques de la traduction automatique ouvrent, dans cette perspective, des possibilités intéressantes, pour peu que celle-ci soit accompagnée par des professionnel.le.s de la traduction.

La revue BSSG, qui porte ce programme, est une jeune revue semestrielle de sciences sociales sur les arts, la culture et les idées, intégralement numérique et en accès ouvert, particulièrement intéressée par les questions de circulation des concepts et de traduction en SHS. Les articles de chaque dossier y sont d’ailleurs publiés en français et en anglais. TRANSIENS, fondé sur l’expérience accumulée au sein de BSSG, s’articule ainsi en deux volets (expérimental et réflexif) autour de l’édition scientifique numérique et de la diffusion multilingues, qui seront complétés par l’élaboration de modes d’évaluation du dispositif mis en place.

Le volet expérimental prévoit une extension du bilinguisme vers le multilinguisme sur les articles (et les métadonnées associées) d’un numéro-test à paraître à l’automne 2020. Ainsi, à partir du dialogue entre professionnel.le.s de la traduction, de l’édition et de la recherche autour des traductions générées, le but est de produire un multilinguisme contrôlé, intégré au travail éditorial et support, en outre, de réflexions épistémologiques susceptibles d’aboutir à la création d’outils qui seront utiles tant aux professionnel.le.s de la traduction qu’aux chercheur.e.s. Ce dialogue donnera lieu au lancement d’un thésaurus multilingue en ligne des concepts en SHS, ancré dans les discussions concrètes autour des textes. Le programme implique également un développement, une objectivation et une revalorisation du travail numérique de diffusion internationale autour des articles traduits.

Ces réflexion et travaux seront prolongés à l’échelle européenne par un échange avec d’autres revues confrontées à des questionnements similaires aux nôtres. À cette fin, TRANSIENS co-organisera fin 2020 à Paris un Symposium des revues européennes qui regroupera une douzaine de revues en SHS issues de différents pays, pour échanger sur la question de la traduction, de l’accès ouvert et des contraintes spécifiques de l’édition scientifique multilingue. Cette réflexion collective transnationale fera l’objet d’une synthèse écrite, et servira de base à un futur réseau européen des revues plus formalisé qui pourrait prendre la forme d’un observatoire durable de l’édition scientifique européenne en SHS.

Enfin, l’équipe TRANSIENS proposera un ensemble de méthodes susceptibles d’être mises en place dès la fin du programme, pour évaluer l’impact de la diffusion multilingue sur la visibilité et la circulation des textes dans l’espace de la recherche international.


Une réflexion sur « Poste de coordinateur.trice programme TRANSIENS »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.